Un lien vaut mieux que deux tu l’auras #03

Dimanche comme chaque dimanche quand je peux le dimanche, je dépose quelques URL aux thématiques sympathiques.

  • On commence avec un article d’Openculture mettant en valeur un bien beau livre. À la fin du XVIIe siècle, un artiste hollandais nommé Boogert a fabriqué à la main un livre de plus de 700 pages dans lequel il s’applique à montrer comment mélanger les couleurs et comment obtenir pour chacune d’elle différentes tonalités. Ce faisant il a, ni plus ni moins, procédé à la quasi recension de toutes les couleurs connues… il faudra en effet attendre 270 ans avant l’arrivée du célèbre Pantone Color Guide (1963). Comme quoi, la valeur n’attend pas le nombre des siècles.
  • Toujours le nez dans les bouquins avec le travail de l’artiste Mike Stilkey ! Oddity Central compile quelques-unes de ses œuvres sur leur site, et c’est pô mal du tout. Le bonhomme empile les livres, peint les couvertures et crée à partir de ces échafaudages de splendides tableaux et/ou sculptures, je vous laisse le choix de la dénomination.

En vrac et pour la pause : de jolis sacs en forme de livres géants qui vous permettront d’emporter vos romans favoris partout avec vous, une éternelle guerre entre les concepteurs-rédacteurs et les directeurs artistiques et un robot traceur capable de reproduire n’importe quel dessin et écriture avec une grande précision.

Imaginez que quelqu’un s’en serve pour imiter votre signature… bref, continuons notre exploration web :

  • Une fois n’est pas coutume, saluons France 3 Midi-Pyrénées qui parle de la verbothèque ouverte par Dick Annegarn à Saint-Martory ! Le chanteur souhaite que ce lieu devienne le siège de l’Oraliture, soit celle de « la littérature orale, celle des poètes, des troubadours et des slameurs », grâce notamment à un fonds de plus de 600 livres qui ne demandent qu’à s’épaissir. Sur place aussi, une centaine de chansons et de parlers régionaux en écoute, bref une excellente raison de partir dans le terroir pour lire et écouter les mots et leurs richesses.
  • Je laisse Emily Bertrandde l’agence Qualitexte terminer sur une réflexion ayant trait à l’orthographe. Elle revient sur la responsabilité de l’enseignant dans l’apprentissage de l’orthographe, que ce soit leurs travers, ainsi que ceux de l’Education Nationale. Ça tape juste, et ça se médite tout aussi bien.

Et vous, qu’avez-vous vu et lu cette semaine ?

Rémi L.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *