Rose des sables

« Dans un grain de sable voir un monde,
Dans chaque fleur des champs le Paradis. »

  • William Blake

La liberté est un sentiment qui apparaît en des lieux et à des moments singuliers. Elle se déploie comme un vieux drap, de façon un peu gauche. Sa poussière nous étourdirait presque, tant les moments où l’on a vraiment l’impression d’avoir le choix se font rares en vieillissant.

(sourire)

Les landes me manquent. Les longues promenades le soir, au fil des dunes, tandis que l’on se surprend à être heureux. De temps à autre, le vent se lève, et emporte doucement le sable vers une colline voisine. La végétation s’éparpille, toute étourdie, aux alentours.

Tout ici relève d’une étrange majesté, et l’on s’y sent roi et graine à la fois. Assis parmi le sablon, on trace d’un doigt distrait des sensations, des souvenirs. On aimerait faire l’amour ici, et que les soupirs des corps s’enfoncent un peu plus dans la chaleur de cette éminence.

Ces pas légers nous amènent près de l’eau, qui ronfle et bougonne dans son grand panier. Des fois, elle vient nous renifler, avant de s’en retourner à ses écumes. C’est une frontière sans fard, où le soleil voit rouge. Et tandis que les dernières lumières scintillent et glissent dans ce vague paysage, on fait un temps la paix avec soi-même.

Bien que ce que l’on ressent dans ces moments-là est unique, j’espère qu’un jour j’aurais quelqu’un à qui tenir la main. Il y a bien des bonheurs.

Teckhell

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.