Question de langue #22 – Accorder « vu »

Faites-vous une raison : les vacances attendront.  Fidèle au poste, vous avez repris le travail, non sans avoir récupéré un peu de planteur d’un copain antillais dans une flasque métropolitaine. Votre supérieur, entre deux anecdotes de Noël insipides, vous questionne sur le contenu de celle-ci. Cela se fait sous la forme d’un courriel, forwardé aux n+2 et n+3.  Vous réagissez avec sarcasme :

Cette boisson, vue/vu sa faible teneur en alcool, est réputée pour agir sur la productivité.

Vous ne croyez pas si bien dire : le planteur est vraiment bon et vraiment fort. Vous vous écroulez en mordant à pleines dents quelques touches du clavier.

Ce slogan vous poursuivra toute la sainte journée.

La règle, ses sous-règles et des exemples idoines

Comme souvent, il y a plusieurs « vu » et il convient d’identifier au préalable le contexte dans lequel vous le croisez.

Le mot vu : préposition ou participe passé du verbe « voir »

Le mot vu, lorsqu’il est placé devant le nom ou le pronom, est une préposition. Il est invariable et a le sens d’« étant donné ».

  • Vu les circonstances, je range ma moussaka.
  • Ton alibi se tient, mais vu les leurs, c’est toi que j’inculpe pour meurtre.

On ne doit donc pas confondre vu, qui signifie « étant donné », avec le participe passé vu, vue, du verbe voir, qui peut varier et qui s’accorde avec le nom auquel il se rapporte, lorsqu’il est employé seul.

  • Ces scènes d’ondinisme ont été vues par les enfants à maintes reprises.
  • J’ai vu de la colère dans ses yeux quand je me suis enfui avec le papier hygiénique.
  • La nuit, sur la plage, elle lisait Choses vues de Victor Hugo pour paraître spirituelle.

Les expressions figées formées avec vu ou vue

L’expression invariable (et familière) vu que, suivie de l’indicatif ou du conditionnel, a le sens d’« étant donné que ».

  • Vu quevous partez en voyage, rapportez-moi quelqu’un de là-bas.
  • Les élèves ne sortiront pas, vu que le feu a fait fondre les poignées.
  • Vu que tu mangerais n’importe quoi commençant par la lettre p, éloigne-toi de Pépé.

L’expression invariable au vu et au su de signifie « à la connaissance de », « au grand jour ».

  • Il cultive des pommes de pin au vu et au su de ses voisins.

Finissons avec une petite liste d’expressions courantes – encore faut-il les placer – formées avec le nom vue.

  • À perte de vue: « aussi loin que l’on puisse voir » ;
  • À première vue: « apparemment, dès le premier coup d’œil » ;
  • À vue d’œil: « sensiblement, très vite » ;
  • De vue: « par la vue » ;
  • En vue de: « afin de ».

En espérant avoir fait la lumière sur toute cette affaire, je vous dis :
à plus tard… au plus tôt !

Rémi L.

Source : Projet-Voltaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *