Question de langue #20 – Les accents (2/3) : l’accent grave

De temps en temps, les accents sont de fieffées enflures… Pour fixer leurs différents emplois, j’inaugure donc une série de questions de langue leur étant dédiées ! Je me concentre sur leur usage dans la langue française et non leur histoire, que d’autres sites ont déjà développée de manière satisfaisante. Si besoin est, voici les liens vers les accents aigu ainsi que circonflexe et tréma.

Aujourd’hui : L’accent grave qui peut s’utiliser sur les voyelles « e », « a » et « u ». Si « é » se prononce avec un son ouvert, la prononciation pour « à » et « ù » ne change pas.

L’accent grave sur le « e »

Règle 1 : on met un accent grave pour les mots se finissant par un « s » lorsque celui-ci n’est pas la marque du pluriel.

  • après, congrès, décès, près, progrès…

Règle 2 : on met un accent grave pour les « e » précédant une syllabe contenant un « e » muet.

  • collège, avènement, fièrement

Règle 3 : on met un accent grave sur un « e » lorsque la deuxième lettre qui le suit est soit un « l » ou un « r ».

  • lièvre, fièvre, nèfle, trèfle…

Règle 4 : on ne met jamais d’accent grave sur les voyelles « e » précédant un « x ».

  • circonflexe, sexe

L’accent grave sur le « a »

Règle 5 : on différencie « a » (verbe avoir) et « à » (préposition) ainsi que « la » (pronom ou article) et « là » (adverbe de lieu).

Pour ne pas confondre « a » et « à », demandez-vous si vous pouvez remplacer par « avait », si c’est le cas alors ne mettez pas d’accent grave. Concernant « la » ou « là », demandez-vous si vous parlez d’un lieu, une destination. Si c’est le cas utilisez l’accent grave.

  • Il a bien écouté (on peut dire « il avait bien écouté »).
  • Je vais à Paris (on ne peut pas dire « je vais avait Paris »).
  • Je vais là-bas (désigne un lieu).
  • La personne est loin (désigne une personne).

Règle 6 : il ne faut pas confondre l’adverbe « çà » (expression « çà et là ») qui prend un accent grave, avec « ça » qui est utilisé pour désigner quelque chose.

  • Ça va pas mal, mais il faut encore chercher çà et là pour améliorer.

Règle 7 : on met toujours un accent grave pour delà, deçà, déjà, voilà… mais jamais pour le pronom cela.

Attention cependant à ne pas confondre le couple ceci/cela (sans accent sur le « a ») avec le couple voici/voilà (avec accent grave sur le « a »).

  • S’il réussit au-delà de nos espoirs, il pourra alors s’occuper de cela.

L’accent grave sur le « u »

Règle 8 : le « ù » avec accent grave n’est utilisé que dans le cas de « où » qui désigne un lieu

  • va-t-il ? Sûrement dans la cave ou dans un lieu plus obscur encore.

En espérant avoir fait la lumière sur toute cette affaire, je vous dis :
à plus tard… au plus tôt !

Rémi L.

Sources : LaLangueFrançaise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *