Airelle x Zaromatt – S01E31

L’illustratrice Zaromatt et moi-même menons un petit jeu créatif : simultanément nous nous envoyons un texte et une illustration, et nous donnons quelques jours pour apporter notre propre inspiration au contenu initial. Le tout sans se concerter, pour créer plus librement.

*

Voilà quelques heures que nous avons atteint l’oasis. Nous sommes déjà venus, et nous y revenons maintenant. Mais, cette fois, la luxuriance de l’endroit affecte nos sens, ajoute à la confusion de nos êtres. Comment croire à la possibilité d’un tel lieu, après l’étreinte des dunes ? Chez chaque homme, l’insoutenable baigne les yeux, alors que s’achève la mise en terre de notre père. Sur son corps encore taché d’ocres, les pelletées de sable trouvent refuge dans le pli de sa dépouille. Il part nourrir le monde, et nous l’y rejoindrons progressivement.

Le chef de la caravane vient de prendre la parole : nous reprenons la route. Déjà ? Oui, déjà. Les hommes marmonnent, scrutent les vallons orangés ; après tout, peut-être est-il plus simple de quitter ce qui n’a pu nous appartenir ? Nous n’avons jamais été maîtres de ces lieux, car nous appartenons au mouvement, superbe et intangible. Alors nous désertons, rejoignons le sillon. Les bêtes ont pu se reposer, elles tiendront jusqu’au prochain arrêt ; les hommes, eux, se recueillent dans la douceur chaude et sèche de l’erg.

Airelle x Zaromatt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.