Airelle x Zaromatt – S01E21

L’illustratrice Zaromatt et moi-même menons un petit jeu créatif : simultanément nous nous envoyons un texte et une illustration, et nous donnons quelques jours pour apporter notre propre inspiration au contenu initial. Le tout sans se concerter, pour créer plus librement.

*

On réduit souvent la vue d’un paysage à un simple décor, une entièreté qui va de soi. Nous aurions pourtant tort d’oublier toutes les petites mains qui ont participé à sa confection, et notamment les frères Muda.

Albert, Hubert et Wilbert n’ont pas attendu que le monde soit créé pour aimer tricoter. Cependant, lorsqu’on leur a confié la responsabilité de la voûte céleste, ils ont revu leurs priorités. Bien que le monde soit encore jeune, il n’avait pas non plus toute la journée, aussi Albert et Wilbert firent place nette, tandis qu’Hubert se procurait de nombreuses pelottes d’étoile. Le maillage pouvait enfin débuter… Les premières heures de tricot n’eurent pour seule musique que le cliquetis des aiguilles, tant les frères s’appliquaient. Cette voûte allait rester en place un certain temps, on ne pouvait donc se permettre la moindre imperfection. Mais bientôt Albert et Hubert se mirent à chuchoter, rapidement rejoint par Wilbert : la laine venait à manquer ! Dans leur perfectionnisme, les frères avaient en effet consacré un peu trop de matière à certains endroits, laissant un coin d’univers en fâcheuse posture… or, les moutons stellaires ne pourraient être tondus avant le prochain Big Bang ! Imperturbables, les tricoteurs ôtèrent leurs bleus de travail, et créèrent de nouvelles pelotes pour compléter leur ouvrage… jusqu’à un nouveau dépit, alors qu’il étaient à un cheveu de réussir ! Et c’est ce qu’ils firent, hormis Albert qui déjà chauve se rabattit sur sa moustache.

Aucune description de photo disponible.

On remercia chaleureusement les frères Muda, malgré ces quelques imperfections. Nul ne sait ce qu’ils sont devenus depuis, bien que certains politologues leur attribuent la paternité du drapeau européen. Après tout, un patchwork en vaut bien un autre…


Airelle x Zaromatt



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.