Airelle x Zaromatt – S01E19

L’illustratrice Zaromatt et moi-même menons un petit jeu créatif : simultanément nous nous envoyons un texte et une illustration, et nous donnons quelques jours pour apporter notre propre inspiration au contenu initial. Le tout sans se concerter, pour créer plus librement.

*

La grand-mère prend son temps, elle arrive progressivement. La canne a beau désarticuler son allure, la mécanique fonctionne encore. Cette marche l’apaise, elle s’oublie dans ce mouvement qui ne pourrait connaître aucune fin. Mais des gens l’aiguillent, jusqu’à ce qu’elle s’arrête, dans un désuet désappointement.

Face à elle, des gens, des quidams, des visages pourtant si prévenants ; il lui semble reconnaître l’une de ses enfants, mais pour le reste… Qu’importe, on ne la laisse pas douter : on l’emmène, l’interpelle, alors qu’elle n’écoute plus et entend à peine. Entre deux bontés ouatées, une assiette lui est proposée, qu’elle dédaigne poliment. Elle ne veut pas jouer les ingrates, alors elle décide de monologuer. Elle évoque un ou deux souvenirs, surprenant sa mémoire ; quelques anecdotes de plus se greffent à l’ensemble. À force, elle reconstitue son être et forme, quelques minutes durant, un archipel.

L’image contient peut-être : dessin


Airelle x Zaromatt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.