Airelle x Zaromatt – S01E10

L’illustratrice Zaromatt et moi-même menons un petit jeu créatif : simultanément nous nous envoyons un texte et une illustration, et nous donnons quelques jours pour apporter notre propre inspiration au contenu initial. Le tout sans se concerter, pour créer plus librement.

*

Isidore est un poltron. C’est peut-être pour ça qu’il apprécie tant les pigeons : eux aussi sursautent, s’envolent même, à la moindre occasion. Mais la peur n’est pas une fin en soi, et le petit garçon estime qu’il faut se serrer les coudes ici-bas ; voilà pourquoi chaque matin il grimpe jusqu’au toit retrouver les volatiles. Il voudrait se rendre utile, mais l’accueil est farouche : pas touche ! Isidore ne se démonte pas, il dispose un peu de graines dans un bol, vérifie l’état des nids. Il a remonté la semaine passée quelques branches et de la paille, et cela a payé : d’inédits pigeonneaux pépient, impatients et engourdis. Autant de nouveaux amis, dont Isidore partage déjà un peu la vie. Il ne peut le faire avec le monde, pour des raisons qu’il ne s’explique pas encore. Alors il les regarde, s’attarde sur chacun d’eux, dans le plus grand des calmes. Les minutes passent, puis les heures. Ce sont les vacances d’hiver, ce n’est pas comme s’il y avait grand-chose à faire… Isidore finit par somnoler, il s’oublie, petit à petit. Quand il revient à lui, la volaille s’est rapprochée : on l’entoure et on le veille, certains ont même partagé son sommeil.

L’enfant ne sait que dire, que faire, tandis que trois piafs patrouillent à l’envi sur ses bras. Même avec sa doudoune, son bonnet et son écharpe, il sent leur confiance duveteuse. S’enhardissant, Isidore se relève avec douceur, sous le regard attentif des pigeons : eux aussi n’ont plus peur. Ébahi, face au vent, le jeune épouvantail éprouve de drôles de sentiment… est-ce donc cela, l’accomplissement ?


Airelle x Zaromatt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.